La Cause

Les Canadiens et les Canadiennes passent le plus clair de leur temps éveillé au travail. Pas étonnant donc que leur milieu de travail joue un rôle significatif dans leur vie. Si le travail peut contribuer à une bonne santé mentale, il peut aussi avoir une incidence négative sur celle-ci.

Une mauvaise santé mentale et la maladie mentale peuvent coûter très cher aux particuliers, aux employeurs et à l’économie en général. Mais la stigmatisation demeure un obstacle important à l’accès aux soins. Ainsi, le fait de prendre des mesures concrètes pour promouvoir et protéger la santé mentale des employés a des effets positifs.

L’AVIS DES EXPERTS

Pourquoi cet enjeu requiert-il une attention immédiate? Écoutez la réponse d’experts en la matière :

David S. Goldbloom, OC, MD, FRCPC, conseiller médical principal, Centre de toxicomanie et de santé mentale, traite de la nécessité de parler, dans tous les milieux de travail, de ce que ça signifie de demander à quelqu’un :« Ça va? »

Mary Ann Baynton, directrice générale, Employeur consciencieux Canada, raconte comment la campagne Je ne me reconnais pas lance le dialogue autour de la santé mentale et traite des nombreux enjeux auxquels les milieux de travail se heurtent.

Avantages à participer

Les entreprises participantes reçoivent une trousse d’outils de la campagne Je ne me reconnais pas, un accès au portail Web réservé aux membres, une reconnaissance à l’échelle nationale ainsi qu’un soutien continu.

En savoir plus

Pour de plus amples renseignements…

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à la campagne Je ne me reconnais pas! Remplissez le formulaire qui suit et nous communiquerons avec vous sous peu.

Vous pouvez également nous écrire à .



*champ obligatoire

 J'aimerais recevoir des nouvelles et des appels à l’action de Partenaires pour la santé mentale.